Comment choisir une bague de fiançailles ?

La bague de fiançailles est l’un des bijoux que l’on offre en symbole d’engagement. De nos jours, cette pièce est souvent un solitaire (c’est-à-dire une bague ornée d’une pierre de centre). Celui-ci peut être, néanmoins, travaillé de différentes manières, et c’est un élément primordial à prendre en compte au moment de choisir la bague de fiançailles.

Généralement, les futurs mariés se posent la question de savoir quel est le doigt idéal où le porter. Découvrez dans ce guide les diverses façons de porter votre bague de fiançailles.

À CONSULTER ÉGALEMENT : Pour en savoir plus sur l’organisation d’un mariage

À quel doigt porter la bague de fiançailles ?

Sachez que vous devez porter votre bague de fiançailles à l’annulaire de la main gauche. Il s’agit du deuxième doigt en partant de la gauche. L’explication de cette raison remonte à l’antiquité. En effet, à cette époque, la croyance était que ce doigt disposait d’une veine reliée directement au cœur. Une croyance rejetée par les spécialistes en anatomie humaine qui ont démontré qu’une telle veine n’existait pas.

Ainsi, le fait de porter une bague de mariage à ce doigt précis revêt une grande dimension symbolique. Par ce fait, celui qui avait offert la bague serait lié au cœur de celle l’ayant reçue. Toutefois, cette tradition a perduré dans le temps, et même aujourd’hui, elle est encore d’usage.

Comment choisir une bague de fiançailles ?

La pratique veut qu’une future mariée porte sa bague solitaire à son annulaire de la main gauche. Ceci permettra à son âme-sœur d’être directement reliée à son cœur. C’est d’ailleurs pour des raisons différentes de celle de la croyance que cette pratique a été maintenue. En effet, la grande fréquence d’utilisation de la main droite pour des tâches manuelles rend la main gauche plus sûre.

Puisque le risque d’endommagement serait faible à cette main, la bague conservera son éclat durablement. Il faut également noter que l’annulaire de la main gauche symbolise le chemin direct vers le cœur de l’être aimé. C’est pourquoi la bague de fiançailles se porte en France à la main gauche.

Évidemment, aucune règle ne régit spécialement le port de la bague de fiançailles. Donc, si vous optez pour son port sur la main droite, il ne perdra pas sa valeur symbolique d’amour.

Les différentes façons de porter la bague de fiançailles en Allemagne, Autriche et en Suisse

Il est courant pour les femmes allemandes et autrichiennes de porter la bague de fiançailles à l’annulaire gauche. La main droite est ainsi réservée à l’alliance. À la différence de la Suisse qui suit sa propre règle en la matière bien qu’il soit un pays voisin.

Dans ce pays comme dans plusieurs autres du sud de l’Europe, la bague de fiançailles se porte sur l’annulaire droit. Par conséquent, l’alliance se porte sur la main gauche.

Distinction en bague de fiançailles et alliance

La bague de fiançailles se distingue de l’alliance, par généralement sa forme ronde, en métal précieux. Elle peut parfois être pavée de pierres précieuses. Par contre, la forme à la fois pure et circulaire de l’alliance symbolise l’union éternelle entre deux personnes amoureuses. Cette dernière est offerte solennellement le jour du mariage.

Toutefois, il est de coutume que l’alliance ainsi que la bague de fiançailles puissent se porter toutes à l’annulaire gauche. La légende voudrait que ces bijoux, symboles d’amour, puissent être mis à ce doigt.

Bague de fiançailles : comment la porter ?

Néanmoins, il existe plusieurs théories au sujet de l’ordre à respecter entre les deux bagues. Certaines de ces théories évoquent que la bague de fiançailles doit être portée en premier, parce qu’elle serait chronologiquement prioritaire. D’autres encore évoquent que l’alliance doit être au premier rang afin de la garder plus proche du cœur. Sachez une fois encore qu’il n’existe pas de règle standard.

Ainsi, vous pouvez décider de placer celle qui vous plaît en premier. Veillez à prendre votre décision en fonction des designs, de vos envies ainsi que du confort. En revanche, si les deux bijoux choisis ne permettent pas d’être portés au même doigt, ne paniquez pas !

L’usage veut que l’alliance demeure sur la main gauche et que la bague de fiançailles bascule sur l’annulaire droit. Par ailleurs, informez votre conjoint depuis vos fiançailles sur votre souhait de porter les deux bagues au même doigt. Ainsi, vous pourrez choisir une alliance qui le permette.

En définitive, si le rituel des bagues de fiançailles a évolué dans le temps, la tradition d’offrir un bijou perdure. Elle s’est perpétuée dans de nombreuses époques, de la Rome Antique au XXe siècle en passant par le Moyen Âge. Ainsi, à Rome, c’était un anneau d’or ciselé qui était offert à la future promise. Au Moyen-Âge, on offrait à la future épouse les premiers bijoux ornés de gemmes. Tandis qu’au XXème siècle, c’est l’avènement du diamant de centre.

Retour haut de page